Marie, “Mère de Dieu” ??

0-MaryMotherOfGod

Le but de cette série de post – celui-ci est le premier, j’espère bien en écrire d’autres – est de présenter la foi catholique à travers le prisme des objections, principalement protestantes. J’avais préparé ces fiches pour un débat avec un protestant (via Morgan Priest) qui ne cesse d’être reculé, alors.. autant que ça serve 🙂

Objection : « Dieu est Trinité, Père, Fils, Saint Esprit, depuis toute éternité…Comment Marie, une créature, peut-elle être sa mère ? C’est absurde ! Et si Marie est la mère de Dieu, ça ferait-elle la grand-mère du Fils ! »

Cette objection est basée sur une compréhension erronée de la foi catholique, qui n’enseigne pas que Marie soit la mère de la Trinité. Marie est mère de Dieu au sens où elle est mère de la personne Jésus, qui est vraiment homme et vraiment Dieu. Jésus est vraiment Dieu, Marie est vraiment la mère de Jésus, donc Marie est la mère de Dieu.

Objection : « Marie est-elle mère de Dieu, ou de l’incarnation de Dieu, de la partie humaine de Jésus ? »

Une maman n’est mère non pas uniquement d’un corps ou d’une nature, mais de la personne tout entière : corps et âme. Marie est la mère de Jésus.
Le dogme de la maternité divine de Marie est christologique, et dit : Jésus est une seule personne avec deux natures, à la fois vrai Dieu et vrai Homme. Jésus est réellement né d’une femme.

Faire de Marie la seule mère de la dimension humaine du Christ c’est porter atteinte à l’intégrité de la personne de Jésus ; c’est dire qu’il n’est pas vrai Dieu et vrai Homme. C’est donc cesser d’être chrétien. Le dogme de “Mère de Dieu” a été défini au concile d’Ephèse, en 430 en réponse à l’hérésie Nestorienne pour qui Marie était mère de la “personne humaine” du Christ, en qui il y avait aussi une “personne divine”.. ce qui ferait de Jésus un schizophrène où habitaient 2 personnes. Le concile a refusé, en précisant que Jésus était une seule personne, pleinement humaine et pleinement divine, et née de Marie, Marie est la mère de Jésus, qui est Dieu.

Objection : « Marie est humaine, elle n’a pas pu donner à Jésus sa nature divine ! »

Jésus est une personne avec deux natures. La nature divine de Jésus ne “vient’ pas de Marie.. mais de la même façon notre âme (immortelle) ne “vient” pas de notre mère, elle nous est donnée par Dieu. Pourtant ma mère est n’est pas mère de mon seul corps ou de ma nature, mais de ma personne toute entière, corps et âme.

Objection : « Oui, enfin trouvez un seul verset dans la Bible où Jésus appelle Marie sa mère ! »

La Bible nous dit à plusieurs reprises que Marie est la mère du Seigneur Jésus Christ :

  • Dans Luc 1,43 Elisabeth dit de Marie qu’elle est « la mère de mon Seigneur ».
  • Matthieu 1,23 dit « Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d’Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous. »
  • Galates 4,4 nous dit « lorsque les temps furent accomplis, Dieu a envoyé son Fils, né d’une femme. »

Dans Luc 1,30-33 il est écrit : L’ange lui dit: Ne crains point, Marie; car tu as trouvé grâce devant Dieu. Et voici, tu deviendras enceinte, et tu enfanteras un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand et sera appelé Fils du Très Haut, et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père. Il règnera sur la maison de Jacob éternellement, et son règne n’aura point de fin. (Luke 1,30-33)

Objection : « Je veux bien accepter Marie Mère de Dieu au sens christologique, mais pas au sens marial ! »

On ne peut pas accepter « Marie mère de Dieu » dans son sens christologique sans l’accepter dans son sens marial, c’est une fausse dichotomie. L’honneur donné à Marie via le dogme de la maternité divine est le rempart qui protège l’intégrité de l’Incarnation. C’est un corollaire nécessaire – et central – de notre foi en Jésus.

Leave a Reply